Alain Nicolas

Victime du devoir

« La mort n’est qu’un passage, mais les souvenirs sont des pierres précieuses que nous gardons en secret dans le coffre-fort de notre cœur. »
Paulo Coelho




Information. Si vous remarquez des erreurs ou souhaitez fournir des informations supplémentaires, nous vous invitons à nous les transmettre via notre formulaire de contact disponible sur notre site web www.allo17.fr/contact/. Veuillez sélectionner le destinataire « Mémorial » pour que votre message soit dirigé vers le bon service.

Votre contribution serait précieuse pour compléter notre compréhension de cet événement.

Alain Nicolas

Adjudant de gendarmerie

Victime du devoir le 16 Mai 2016

Circonstances


Ce Samedi 21 Mai 2016, l’adjudant Alain Nicolas, gendarme du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, est décédé en opération à Gassin (Var). Le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale intervenait pour interpeller un homme de 80 ans qui avait tiré sur son ex-femme. En progressant dans la propriété, Alain Nicolas et son coéquipier ont été surpris par le forcené. Ce dernier a tiré et a mortellement touché l’adjudant à la gorge. Peu après, l’assaillant s’est suicidé en retournant l’arme contre lui.

Âgé de 38 ans, il était marié et père de deux jeunes enfants âgés de sept et onze ans.

Biographie


Alain Nicolas avait amorcé sa carrière au sein de la gendarmerie nationale en 2000. Après avoir servi en tant que gendarme mobile à Bron (Rhône), il avait été par la suite affecté en Guyane pendant une période de quatre ans, où il avait assumé la responsabilité du peloton d’intervention. Son expérience variée et son engagement exemplaire lui avaient valu une reconnaissance croissante au sein de l’institution.

En 2014, il avait intégré le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale d’Orange (Vaucluse), marquant ainsi une étape majeure dans son parcours professionnel. À l’âge de 38 ans, il se trouvait sur le point de gravir les échelons en devenant chef de groupe, adjoint du chef d’unité, une distinction soulignant ses qualités opérationnelles et de commandement forgées au cours de ses 16 années au sein de la compagnie.

Le 26 Avril 2016, sa contribution exceptionnelle avait été une fois de plus saluée lorsqu’il avait été cité à l’ordre du régiment par le général David Galtier, commandant la région de gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces distinctions représentaient une reconnaissance méritée de son engagement infatigable envers la sécurité publique et son dévouement sans réserve envers ses missions.

Décorations


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *